LA CIRCONCISION

Gén 17:9-14 Dieu dit à Abraham: Toi, tu garderas mon alliance, toi et tes descendants après toi, selon leurs générations. C'est ici mon alliance, que vous garderez entre moi et vous, et ta postérité après toi: tout mâle parmi vous sera circoncis. Et vous circoncirez la chair de votre prépuce; et ce sera un SIGNE D'ALLIANCE entre moi et vous. A l'âge de huit jours, tout mâle parmi vous sera circoncis, selon vos générations,… et mon alliance sera dans votre chair une alliance perpétuelle. Un mâle incirconcis, qui n'aura pas été circoncis dans sa chair, sera exterminé du milieu de son peuple: il aura violé mon alliance.

Rom 4:11,12  Et il reçut [Abraham] le signe de la circoncision, comme sceau de la justice qu'il avait obtenue par la foi quand il était incirconcis, afin d'être le père de tous les incirconcis qui croient, pour que la justice leur fût aussi imputée, et le père des circoncis, qui ne sont pas seulement circoncis, mais encore qui marchent sur les traces de la foi de notre père Abraham quand il était incirconcis

Genèse 17:10 nous dit que la circoncision est une Alliance, appelée “l’Alliance de la circoncision” dans Actes 7:8. Cependant cette Alliance a été donnée comme signe ou sceau de l’Alliance traitée avec Abraham dans les versets précédents, lui promettant de devenir le Père des Nations et héritier, lui et ses descendants de la Terre Promise, versets 4, 6 et 8. Nous lisons dans Genèse 17:11 que la circoncision fut donnée comme sceau (signe) de l'alliance que Dieu fit avec Abraham. Mais dans Romains 4:11 il nous est dit qu'elle lui fut donnée comme sceau de la justice qu'il eut par la foi. C'est-à-dire, qu'elle fut la garantie et le sceau du pardon des péchés par la justice de Christ. Donc, nous savons que l'Alliance, de laquelle la circoncision était le signe, était une alliance de justice par la foi; que toutes les bénédictions promises en lui le sont sur la base de la justice par Yahshua. Ceci nous montre que l'alliance faite avec Abraham était l'Évangile, et rien de plus que l'Évangile.

Le sceau de l'alliance est donc la circoncision: Quelle est sa signification et qu'est-elle en réalité? Nous avons déjà vu sa signification : la justice par la foi. Elle fut donnée à Abraham comme signe qu'il possédait une telle justice, ou comme la certitude qu'il était accepté « dans le Bien-aimé », qu'en Christ il avait « la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce » (Éph. 1:6 et 7). Nous pouvons comprendre en quoi consiste réellement la circoncision à partir des passages ci-après des Saintes Écritures:

La circoncision est profitable si tu accomplis la loi; mais si tu es transgresseur de la loi, ta circoncision est devenue incirconcision. Si donc l'incirconcis garde les exigences de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas comptée pour circoncision? L'incirconcis de nature, qui accomplit la loi, ne te condamnera-t-il pas, toi qui la transgresses, tout en ayant la lettre de la loi et la circoncision? Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair. Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement; et la circoncision, c'est celle du coeur, selon l'Esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu. (Rom 2:25-29)

La circoncision était le signe de la justice par la foi. Mais cette justice est celle requise par la loi de Dieu. La circoncision ne signifie jamais rien, à moins que la loi de Dieu soit gardée. De fait, l'observation de la loi est la circoncision authentique. (1Co 7:18-20) Quelqu'un a-t-il été appelé étant circoncis, qu'il demeure circoncis; quelqu'un a-t-il été appelé étant incirconcis, qu'il ne se fasse pas circoncire. La circoncision n'est rien, et l'incirconcision n'est rien, mais l'observation des commandements de Dieu est tout. Que chacun demeure dans l'état où il était lorsqu'il a été appelé.  Le Seigneur réclame la vérité dans l'intérieur. Une exhibition extérieure, manquant de la justice dans l'intérieur, est une abomination pour Dieu. La loi doit être dans le cœur, afin qu'il y ait là une authentique circoncision. Mais la loi ne peut être dans le cœur que par la puissance du Seigneur, par l'Esprit. « La loi est spirituelle » (Rom. 7:14), c'est-à-dire, qu'elle est de la nature du Saint-Esprit, de telle manière que la loi ne peut être dans le cœur que si l'Esprit de Dieu y demeure. La circoncision, donc, n'est rien d'autre que le scellement de la justice dans le cœur, effectué par le Saint-Esprit. C'est ce qu'Abraham reçut. Sa circoncision fut le sceau de la justice par la foi qu'il possédait. Maintenant, la justice par la foi était le moyen par lequel la possession promise pouvait être reçue. Donc, la circoncision était la garantie de son héritage.

Les extraits du Nouveau Testament que nous avons lu dans les livres aux Romains et aux Corinthiens, en relation avec la circoncision, ne sont pas un concept nouveau. La circoncision fut toujours ainsi. Elle a toujours signifié la justice dans le cœur, et elle n'avait aucune autre signification en dehors de cette justice. Deutéronome 30:5 et 6 l'indique clairement :

« L'Éternel, ton Dieu, te ramènera dans le pays que possédaient tes pères, et tu le posséderas; il te fera du bien, et te rendra plus nombreux que tes pères. L'Éternel, ton Dieu, circoncira ton cœur et le cœur de ta postérité, et tu aimeras l'Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme, afin que tu vives. »

Deu 10:16  Circoncisez donc votre cœur, et ne roidissez plus votre cou.

Jer 4:4  Circoncisez-vous pour l'Éternel, circoncisez vos cœurs, Hommes de Juda et habitants de Jérusalem, De peur que ma colère n'éclate comme un feu, Et ne s'enflamme, sans qu'on puisse l'éteindre, A cause de la méchanceté de vos actions. 

 Pourquoi le signe extérieur?

Une question surgit naturellement: pourquoi le signe extérieur de la circoncision fut-il donné à Abraham, puisqu'il avait déjà tout ce que ce signe impliquait? Puisqu'il s'agit de la circoncision du cœur par l'Esprit, qui n'est rien de plus que la possession de la justice par la foi, et qu'Abraham la possédait avant de recevoir le signe de la circoncision, pourquoi dut-il lui donner le signe?

C'est une question raisonnable, et heureusement il est facile d'y répondre. Cependant, vous devez noter d'abord que dans Romains 4:11, il nous est dit qu'Abraham reçut « le signe » de la circoncision. La circoncision, en réalité, il la possédait déjà. En harmonie avec ce qui précède, dans Éphésiens 2:11, nous lisons : « ceux qu'on appelle circoncis et qui le sont en la chair par la main de l'homme », indiquant qu'en réalité ce signe n'était pas l'authentique circoncision. La raison pour laquelle le signe fut donné, --qui n'était rien d'autre qu'une marque, et qui n'ajoutait rien à son possesseur, étant un faux signe à moins qu'il y eut la justice par la foi dans le cœur--, ce sera évident une fois que nous aurons considéré ce qui arriva après que l'Alliance fut faite avec Abraham.

Il était entré dans un plan dont l'objectif était d'accomplir la volonté du Seigneur. Abraham et Sara crurent que la promesse était leur, et ils pensèrent qu'ils pouvaient l'accomplir eux-mêmes. Vu que la promesse consistait en un héritage de justice, la pensée qu'ils pouvaient l'accomplir eux-mêmes était en fait une idée aussi commune que [de croire que] l'homme peut accomplir la justice de Dieu. Aussi, quand Dieu répéta l'Alliance, il donna à Abraham un signe qui devrait être un souvenir persistant de leur tentative d'accomplir la promesse de Dieu, et de leur échec. Le signe de la circoncision ne lui conféra rien, si ce n'est le contraire; il fut le souvenir qu'ils ne pouvaient rien faire par eux-mêmes, et que le Seigneur devait tout faire pour eux. Le dépouillement d'une portion de sa chair indiquait que la promesse ne devait pas être obtenue par la chair, mais par l'Esprit. Ismaël naquit selon la chair; Isaac selon l'Esprit. Pour les descendants d'Abraham il servit dans un même but. Il devait leur rappeler continuellement l'erreur de leur père Abraham, en les mettant en garde de ne pas commettre la même erreur. Il devait leur enseigner que « la chair ne sert de rien » (Jean 6:63). À une époque postérieure, ils pervertirent le signe, et affirmèrent que le fait de le posséder était la sécurité de leur justice, qu'ils gardent ou non la loi. Ils s'appuyaient sur la circoncision pour qu'elle leur apporte la justice, faisant d'eux les favoris et les élus du Seigneur. Mais l'apôtre Paul dit la vérité à ce sujet, quand il affirma : « Les circoncis, c'est nous, qui rendons à Dieu notre culte par l'Esprit de Dieu, qui nous glorifions en Jésus-Christ, et qui ne mettons point notre confiance en la chair. » (Phil. 3:3) Les Juifs en arrivèrent à voir la circoncision comme quelque chose qui leur apportait tout, vu qu'ils se confiaient en leur propre justice. Mais l'objectif de la circoncision était de leur enseigner à ne pas mettre leur confiance en eux-mêmes.

Tous ceux qui veulent se rendre agréables selon la chair vous contraignent à vous faire circoncire, uniquement afin de n'être pas persécutés pour la croix de Christ. Car les circoncis eux-mêmes n'observent point la loi; mais ils veulent que vous soyez circoncis, pour se glorifier dans votre chair. Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d'autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde! Car ce n'est rien que d'être circoncis ou incirconcis (dans la chair, de main d'homme); ce qui est quelque chose, c'est d'être une nouvelle créature. (Gal 6:12-15)

Gál 5:2  Voici, moi Paul, je vous dis que, si vous vous faites circoncire, Christ ne vous servira de rien. 

Gál 5:3  Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire, qu'il est tenu de pratiquer la loi tout entière. 

Gál 5:6  Car, en Jésus Christ, ni la circoncision ni l'incirconcision n'a de valeur, mais la foi qui est agissante par la charité

Nous voyons que rien n’a changé dans le Nouveau Testament, comme dit précédemment, la véritable circoncision est la foi agissante par la charité.

De plus, YHWH a toujours voulu montrer que l’Alliance de la circoncision n’était pas rattachée seulement aux juifs ou à la lettre de la loi, sinon qu'elle était d'un avantage spirituel, elle est destinée à tout homme et à tout âge, à ceux qui s’approchent du Christ par la foi, les textes suivants le démontrent:

Col 2:11-13  En lui aussi [Yahshua] vous avez été circoncis, d'une circoncision que la main n'a pas faite, par la circoncision de Christ, en dépouillant le corps des péchés de la chair. Ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts. 

Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses.  Ces textes parle bien évidemment à ceux qui étaient incirconcis dans leur chair, en faisant réfèrence aux péchés, aux offenses, qu'il s'agisse des juifs seulement circoncis de manière externe ou des gentils, à tous ceux qui vivaient aveuglés par le péché, il nous a été fait la grâce de participer de la circoncision de Christ et d'être circoncis de la véritable circoncision de coeur, celle "que la main n'a pas faite," afin que par la foi agissante par la charité nous soyons dépouillés dans le corps des péchés de la chair.

 Josué circoncit les Israélites à Canaan (Jos 5:2-9) pour la deuxième fois, depuis leur départ d'Égypte; ceux qui sont sortis d'Égypte ont été circoncis et sont morts dans le désert; mais ceux qui sont nés après l'Éxode n'avaient pas été circoncis. Ils ont donc été circoncis étant déjà grands pour la plupart car ceux qui sont nés dans le désert et ayant pu entrer à Canaan étaient âgés entre 0 et 20 ans (Nom 32:11);Mais la loi stipulait que la circoncision devait se faire à l’âge de huit jours, cela prouve que Yahshua est l'auteur de la véritable circoncision, celle de l'Esprit, celle du coeur qui s'appelle donc "la circoncision de Christ" (Col 2:11). De même que Josué était "ministre de Moïse", de même Yahshua est "ministre de la circoncision ou des circoncis pour prouver la véracité/fidélité de Dieu" aux païens Romains 15:8-10:Je dis donc que Jésus-Christ a été ministre des circoncis, pour montrer la fidélité de Dieu, en accomplissant les promesses faites aux pères; Et afin que les Gentils glorifient Dieu à cause de sa miséricorde, selon qu'il est écrit: C'est pour cela que je te louerai parmi les Gentils, et que je chanterai à ton nom. Il est dit encore: Gentils, réjouissez-vous avec son peuple. 

Aprés la mort de Yahshua, la circoncision de coeur est devenue plus évidente. Selon le Concile de Jérusalem dont il est parlé dans Actes 15, l’homme est libre de se circoncire dans la chair ou pas, car il est dit dans Galates 5:1  C'est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude (du péché). Lisez Actes 15, les versets 1,5,8,9,19-21,28,29 ; la circoncision authentique du cœur reste celle qui est nécessaire pour le salut de nos âmes, c’est-à-dire l’observation de toute la loi [Torah], sans rites ni traditions humaines, sans cérémonies d'offrandes et de sacifices d'animaux. Les textes suivants nous aident à le comprendre et aussi la servante de YHWH:

Hch_21:21  Or, ils ont appris que tu enseignes à tous les Juifs qui sont parmi les païens à renoncer à Moïse, leur disant de ne pas circoncire les enfants et de ne pas se conformer aux coutumes.

"Les Juifs avaient toujours été fiers de leurs services divinement désignés, et beaucoup de ceux qui s'étaient convertis à la foi du Christ continuaient de penser que, puisque Dieu avait clairement défini le mode de culte hébreu, il était improbable qu'il autoriserait jamais un changement dans aucune de ses spécifications. Ils ont insisté pour que les lois et les cérémonies juives soient intégrées aux rites de la religion chrétienne. Ils ont été lents à discerner que toutes les offrandes sacrificielles ne faisaient que préfigurer la mort du Fils de Dieu, dans laquelle le type rencontre l’antitype, et après quoi les rites et les cérémonies de la dispensation mosaïque ne seraient plus obligatoires." {CP 168.4}

Actes 16 :1-4 Par précaution, Paul conseilla sagement à Timothée de se faire circoncire, non pas que Dieu l’exigeât, mais afin que cette question ne soulevât pas d’objections parmi les Juifs dans le ministère du jeune disciple. Au cours de son travail, l’apôtre devait aller de ville en ville et voyager dans beaucoup de pays. Il avait souvent l’occasion de prêcher le Christ dans les synagogues et dans d’autres lieux de réunions. Si l’on avait appris que l’un de ses compagnons de travail était incirconcis, sa tâche aurait pu en souffrir, à cause des préjugés et du fanatisme des Juifs. Paul rencontrait partout une opposition farouche. Comme il désirait apporter à ses frères juifs, ainsi qu’aux Gentils, la connaissance de l’Évangile, il cherchait avant tout, lorsque cela était compatible avec sa foi, à supprimer tout prétexte à ses ennemis. Cependant, bien qu’il fît de grandes concessions aux préjugés juifs, il croyait et il enseignait que la question de la circoncision et de l’incirconcision était sans importance, que seul comptait l’Évangile du Christ. {CP 181.4; 182.1}

Gal_2:3-6  Mais Tite, qui était avec moi, et qui était Grec, ne fut pas même contraint de se faire circoncire. Et cela, à cause des faux frères qui s'étaient furtivement introduits et glissés parmi nous, pour épier la liberté que nous avons en Yahshua, avec l'intention de nous asservir. Nous ne leur cédâmes pas un instant et nous résistâmes à leurs exigences, afin que la vérité de l'Évangile fût maintenue parmi vous. Ceux qui sont les plus considérés-quels qu'ils aient été jadis, cela ne m'importe pas: Dieu ne fait point acception de personnes, -ceux qui sont les plus considérés ne m'imposèrent rien.

Le terme "mon alliance sera dans votre chair une alliance perpétuelle" de Gen 17:14, qui fait référence à l'Alliance de la circoncision, est similaire à la promesse trouvée dans Jer 31:33  Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit l'Éternel: Je mettrai ma loi [Torah] au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. Il s'agit d'une circoncision du coeur, avoir la Torah gravée dans notre chair, dans notre intérieur.

Que l'Éternel nous rende chaque jour apte à cette circoncision de coeur...