La montagne et les moéd  de YHWH

 

La montagne de YHWH (Dieu) est la montagne où sont célébrés les "moéd", ce qui est traduit dans Lévitique 23 par le mot "fête", Lucifer a observé les moéd/fêtes de Dieu, il était en permanence en présence de YHWH sur sa Sainte montagne, c’est pourquoi il a empêché à l’humanité de les observer, car il sait que ces moéd nous permettent d’être en présence de Dieu, lisons : “Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées; Je t'avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes.” Ézéq. 28:14.

"Comment es-tu tombé du ciel, astre brillant (Lucifer), fils de l'aurore? Comment as-tu été abattu à terre, toi qui foulais les nations?" Esaïe 14:12

"Tu disais en ton cœur: Je monterai aux cieux, j'élèverai mon trône par-dessus des étoiles de Dieu; je siégerai sur la montagne de [moéd] l'assemblée, du côté du nord." Esaïe 14:13

Dans Esaïe 14:13 nous avons le mot "assemblée" qui en hébreu dit "moéd" c’est-à-dire qu’on lirait "montagne des moéd", ce qui veut dire que c’est là que le moéd est célébré, c’est la montagne désignée pour célébrer les moéd de YHWH inscrits dans Lévitique 23.

Selon le dictionnaire Strong, il nous dit ce qui suit:

מויעֵד moéd H4150

soit מיעֵד moéd; ou (féminin) מויעָדָה moadá (2chr.8:13); de H3259; proprement dit un rendez-vous, une rencontre, désigne un temps fixé ou une période; spécifiquement une fête; conventionnellement une année; par implication une assemblée (convenue dans un but défini); techniquement la congrégation; par extension lieu de réunion; aussi un signe (fixé à l’avance): fixé (signe, temps), (lieu de, solennelle) assemblée, congrégation, fête, époque, période, synagogue, temps (établi, fixé).

C'est sur la montagne de YHWH que se célébraient et se célèbrent encore les moéd inscrits dans Lévitique 23.

Ainsi, avant le péché, les moéd mentionnés dans Lévitique 23 n'étaient pas liés au péché parce qu'ils étaient célébrés avant le péché. De même, Adam et Eve l'ont célébré avant le péché, lisons-le: le quatrième jour de la création, YHWH dit:

"Dieu dit: Qu'il y ait des luminaires dans l'étendue du ciel, pour séparer le jour d'avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques (moéd), les jours et les années." Genèse 1:14 c'est le quatrième jour de la création que Dieu institua le "moéd" ou "fêtes" afin que l'humanité puisse être devant lui, les luminaires serviraient à Adam et Ève pour marquer les moéd de Dieu et les observer.

"Parle aux enfants d'Israël et tu leur diras: les fêtes (moéd) solennelles de l’Éternel, que vous proclamerez, seront de saintes convocations. MES fêtes sont celles-ci." Lévitique 23: 2

Lors de la captivité en Egypte, les Israélites avaient perdu la connaissance de ces moéd et YHWH dit à Moïse de leur dire quels sont les moéd.

Nous voyons que Dieu dit à Moïse de dire aux Israélites "les fêtes (moéd) solennelles de l’Éternel sont celles-ci". S'il vous plaît, lisez Lévitique 23: 3 et les versets suivants, ils révèlent quels sont les moéd de YHWH.

Ce que je veux souligner, c'est que ces moéd existaient avant le péché et étaient observés dans le ciel par les armées célestes et n'étaient pas liés au péché; ils ne sont donc pas apparus à cause de la chute d'Adam et d'Ève, le couple les observait quand ils étaient sans péché.

C'est à cause du péché que les moéd ont été mélangé aux rites et aux offrandes, comme ce fut le cas pour le Shabbat qui était mélangé avec des offrandes de sang animal et des offrandes d'huiles, de céréales et de farines. Les moéd ne sont pas apparus à cause du péché ou parce que cela faisait partie du péché.

"Mais le jour du sabbat vous offrirez deux agneaux d'un an, sans défaut, et deux dixièmes de fine farine pétrie à l'huile, pour l'offrande avec sa libation. C'est l'holocauste du sabbat, pour chaque sabbat, outre l'holocauste continuel et sa libation." Nombres 28: 9 -10

Nous voyons qu'après le péché, le shabbat était mélangé avec les rites et les offrandes, mais cela n'implique pas que lorsque les rites et les offrandes ont cessé que le shabbat ait été aboli avec les rites et les offrandes.

"Ainsi les enfants d'Israël observeront le jour du sabbat, pour célébrer le sabbat dans toutes leurs générations, comme une alliance perpétuelle." Exode 31:16

Le shabbat a la perpétuité et les moéd de YHWH les ont aussi. Lire Lévitique 23.

Tout ce qui a la perpétuité est permanent et non temporaire, il a son commencement dans l'éternité et durera pour l'éternité.

"Dans le tabernacle de réunion (moéd), en dehors du voile qui est devant le Témoignage, Aaron avec ses fils l'arrangera, pour luire en la présence de l'Éternel, depuis le soir jusqu'au matin. Ce sera pour leurs générations une ordonnance perpétuelle, qui sera observée par les enfants d'Israël." Exode 27:21

Le tabernacle de réunion (moéd) était un symbole de la montagne de l’assemblée (moéd).

Les fêtes de Dieu étaient célébrées et se célèbrent encore à la montagne des assemblées ou moéd, dans les cieux, et se faisaient dans le tabernacle des réunions sur cette terre *.

Lisez bien les Écritures suivantes:

"Car c'est d'après les derniers ordres de David qu'eut lieu le dénombrement des enfants de Lévi, depuis l'âge de vingt ans et au-dessus. Leur place était auprès des enfants d'Aaron, pour le service de la maison de l'Éternel; ils étaient chargés des parvis et des chambres, de la purification de toutes les choses saintes, et de l'ouvrage du service de la maison de Dieu; Des pains de proposition, de la fleur de farine pour l'offrande, des galettes sans levain, de ce qui se cuit sur la plaque, de ce qui est rissolé, et de toutes les mesures de contenance et de longueur. Ils avaient à se présenter chaque matin et chaque soir, afin de louer et de célébrer l'Éternel; Et à offrir continuellement, devant la face de l'Éternel, tous les holocaustes à l'Éternel: aux sabbats, aux nouvelles lunes et aux fêtes, selon le nombre, conformément à l'ordonnance touchant ces choses. Ils donnaient leurs soins au tabernacle de réunion, au sanctuaire, et aux enfants d'Aaron, leurs frères, pour le service de la maison de l'Éternel." (1Chroniques 23:27-32)

Avec ces textes, il est plus qu'évident que les jours de repos (shabbat), les nouvelles lunes et les fêtes solennelles n'appartenaient pas aux rites, car si c'était le cas, le shabbat serait également aboli, ainsi que les cultes du matin et du soir, car à ces occasions on offrait des sacrifices et des offrandes rituelles.

Ces moéd "matin et soir, shabbat, nouvelles lunes et fêtes solennelles" n'appartenaient pas aux rites, les rites étaient mélangés à eux à cause du péché mais ces temps n'étaient pas le résultat du péché mais le dessein éternel de Dieu .

Le moéd de Pessa’h (Pâques) est-il une cérémonie ou un rituel?

 “Moïse appela donc tous les anciens d'Israël, et leur dit: Allez et prenez du menu bétail pour vos familles, et immolez la Pâque. Et vous prendrez un bouquet d'hysope; vous le tremperez dans le sang qui sera dans le bassin, et vous aspergerez, du sang qui sera dans le bassin, le linteau et les deux poteaux; et nul de vous ne sortira de la porte de sa maison, jusqu'au matin. Et l'Éternel passera pour frapper l'Égypte, et il verra le sang sur le linteau, et sur les deux poteaux; et l'Éternel passera par-dessus la porte, et ne permettra point au destructeur d'entrer dans vos maisons pour frapper. Vous garderez ceci comme une ordonnance perpétuelle, pour vous et pour vos enfants. Et quand vous serez entrés au pays que l'Éternel vous donnera, comme il l'a dit, vous observerez cette cérémonie. Et quand vos enfants vous diront: Que signifie pour vous cette cérémonie? Alors vous répondrez: C'est le sacrifice de la Pâque à l'Éternel, qui passa par-dessus les maisons des enfants d'Israël en Égypte, quand il frappa l'Égypte et qu'il préserva nos maisons. Alors le peuple s'inclina et se prosterna.” (Éxode 12:21-27)

Quelle était la cérémonie ou le rite? C'était l'agneau qu’ils devaient tuer ou sacrifier et prendre un hysope humide de sang et oindre les linteaux de la maison.

C'est la cérémonie ou le rite qui a été fait lors du moéd de la pâques, le moéd lui-même n'était pas une cérémonie ni un rite.

Et ils firent la fête des tabernacles selon ce qui est écrit, ET les holocaustes, jour par jour, selon leur nombre, selon l'ordonnance, le service de chaque jour en son jour.” Esdras 3:4 

Avec ce texte, il est plus que clair que "chaque service (de cérémonie ou rite) en son temps/en son jour" cela signifie que le jour de la Pâque n’est pas le rite ou la cérémonie mais que ce jour-là a eu son rite ou sa cérémonie et il en est de même pour tous les moéd de Dieu. Le temps ou le jour est séparé de son service cérémoniel.

Une question au peuple adventiste du septième jour qui déteste ou ne veut pas obéir aux moéd de Dieu: Si les moéd de Dieu sont abolis, ne serait-il pas mauvais de célébrer quelque chose d'aboli … Oui ou non? Lisez donc ce que dit ce que vous considérez l'esprit de prophétie:

Belle et heureuse chose pour le peuple de Dieu à notre époque, s’il avait aussi une fête des tabernacles, une fête commémorative des biens dont le ciel l’a comblé! {Patriarches et Prophètes 529.1}

Les adventistes du septième jour nominaux n’enseignent-ils pas que toutes les fêtes de Dieu sont abolies? Et la servante du seigneur qu'ils considèrent comme ayant l'esprit de prophétie leur dit que "ce serait bien que le peuple de Dieu célèbre une fête des tabernacles". Si elle dit que ce serait une bonne chose, comment pouvez-vous dire qu'il est mauvais de célébrer des fêtes? Quand donc allez-vous accomplir cette ordonnance? « à notre époque » ne veut pas dire lorsque nous serons dans les cieux!!! Ne cherchez pas d’excuse juste parce que vous ne voulez pas obéir!

Les moéd ou fêtes de Dieu existaient avant le péché, sans relation avec le péché, après la chute d'Adam et Ève, ils se sont mêlés au péché et lors des moéd on réalisait des cérémonies tout comme on le faisait le jour du shabbat, mais après la mort du messie ils ont été libérés de la relation avec le péché et doivent être observés sans tenir compte des rites ou des cérémonies qui ont surgit à cause du péché.

De même de nombreux adventistes sont dans l’ignorance en croyant que nous devons observer les fêtes à Jérusalem, lieu choisi par l’Éternel pour le faire disent-ils!! C’est là un de leurs arguments favoris à l’encontre des fêtes pour essayer d’attaquer la Vérité biblique, seulement ils ne se rendent pas compte, malheureusement, de ce qu’ils disent, et que leurs attaques ne font qu’augmenter la lumière sur notre chemin!!

Ils disent je cite : Deut. 16:16 (voir aussi Éxode 23:17 ou 34 :23) "Trois fois par année, tous les mâles d'entre vous se présenteront devant l'Éternel, ton Dieu, dans le lieu qu'il choisira: à la fête des pains sans levain, à la fête des semaines, et à la fête des tabernacles. On ne paraîtra point devant l'Éternel les mains vides."   Ce lieu, disent-ils est Jérusalem.

*Après leur entrée en terre de Canaan, l’Éternel avait choisi la ville de Silo, à Guilgal pour demeure (Josué 18), puis il choisit pour demeure Jérusalem pendant bien longtemps-lieu du temple de Salomon- avec lequel le peuple identifiait la présence de YHWH. Il s’agissait donc des lieux où célébrer les fêtes.

Dans l’Ancien Testament, Dan.9:16/Ésaïe 27:13; 66:20 nous disent que la sainte montagne de l’Éternel est Jérusalem. Ce qui confirme la relation entre le ciel et la terre des lieux de célébration des fêtes.

Cependant les choses ont pris une autre tournure à la venue de Notre Messie, Yahshuah a lui-même dit ce qui suit :

Jean 4:21 Jésus lui dit: Femme, crois-moi; le temps vient que vous n'adorerez plus le Père ni sur cette montagne, ni à Jérusalem

Jean 4 :23 Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, que les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité, car le Père demande de tels adorateurs. 

Déjà depuis le temps de Yahshuah, et on le remarque très bien après sa mort, il n’était plus question de célébrer les moéd/fêtes ou d’adorer le Père dans un lieu spécifique.

Yahshuah a aussi prédit : Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes, et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes; et vous ne l'avez pas voulu! 

Voici, votre demeure va devenir déserteMat 23:37,38 

Le peuple d’Israël a rejeté le Messie et en l’an 34 a.C. Il a scellé son refus de l’évangile et le message a été donné aux gentils et à toutes les nations.

En l’an 70 a.C. le Temple de Jérusalem a été détruit par le feu et marquait un terme définitif aux abominations commises en ce lieu. Pourtant son «peuple» est resté dans l’aveuglement tel qu’il l’est encore aujourd’hui, pensant que le lieu que l’Éternel s’est choisi est toujours Jérusalem!

Il est clairement dit dans les écrits que nous sommes le TEMPLE de Dieu (1 Corinthien 3 :16), où il veut manifester sa présence et demeurer en nous et « là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux. » Matthieu 18 :20. 

« Envoie ta lumière et ta vérité: elles me conduiront, elles m'amèneront à ta montagne sainte et à tes demeures. » Ps. 43:3 

La lumière et la Vérité qui brillent sur les moéd nous conduit et nous connecte directement à la montagne sainte dans les Hauts Cieux.

Quelle merveille, AlléluYah! 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0